Article plein air d'ailleurs

Photos: Charlotte Nadeau

AILLEURS - KAYAK DE MER DANS L’ARCHIPEL DE BOHUSLAN

Publié le 22 février 2018, Par Charlotte Nadeau

Nous nous rendons à Grebbestad un matin gris d’octobre. Si vous suivez cette série, vous constaterez que l’ambiance digne d’un thriller scandinave est au rendez-vous pour notre séjour, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Nous partons à la rencontre d’Ingela Holgersson, une kayakiste passionnée de sa région ayant quitté sa carrière en ville afin de partir une compagnie d’excursion de kayak, Skärgårdsidyllen, avec son mari. Elle installe sa famille à Grebbestad de manière permanente lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère.

C’est un départ : une fois les combinaisons enfilées (on gèle!) et les kayaks mis à l’eau, Ingela promet de nous faire découvrir ses coins préférés de l’archipel, son terrain de jeu. Nous pagayons pendant deux bonnes heures, tout en écoutant Ingela nous raconter avec passion l’histoire de sa région.

Le droit d’accès à la nature

Elle nous explique que la Suède vit selon une politique de droit d’accès à la nature, ce qui signifie que le peuple peut faire du camping sauvage où bon lui semble ainsi que profiter des ressources naturelles. L’état se fie au jugement du citoyen pour utiliser les ressources à bon escient. Il en est de même pour la cueillette de noisettes un peu partout au pays et, dans le cas qui nous intéresse, la pêche aux huitres. En effet, lorsque nous longeons la côte des nombreuses îles, nous « cueillons » nos propres mollusques à même la mer, le tout avec la bénédiction de l’état.

Ingela nous oriente vers une petite baie sur une île moyenne. Nous amarrons et suivons notre guide à son endroit préféré, un sommet creux à l’abri du vent, idéal pour luncher, avec vue imprenable sur l’archipel.

Ingela, soucieuse de nous faire goûter les saveurs de son pays, nous prépare un véritable festin.

À boire : une lager de Grebbestad, le grand centre de la région, ainsi qu’une boisson de style soda, la version suédoise du Coke datant de 1910, le Julmust. Il semble d’ailleurs que le géant multinational Coke ait essayé à maintes reprises d’acheter la recette, mais la fierté des Suédois a toujours résisté.

À manger : une dé-li-cieuse soupe de poisson, repas très populaire dans les pays nordiques. La soupe est à base de bisque de homard et y baignent de gros morceaux de saumon et de morue de la baie. Comme accompagnement, du délicieux pain de seigle, des œufs cuits durs et du Kalles, une version populaire du caviar de morue dont raffolent les Suédois, on le compare au Cheez Whiz des Américains ou encore au Vegemite des Australiens. Nous couronnons la portion salée du repas avec quelques huitres. Finalement Fika oblige, nous couronnons le tout par une bonne tasse de café chaud accompagné d’une brioche à la cardamome.

C’est le ventre bien plein que nous poursuivons notre balade à travers les îles durant deux autres heures, et nous n’hésitons pas à nous jeter à l’eau (avec combinaison !) de retour à bon port.

C’est avec bonheur que je recommande Skärgårdsidyllen pour vous guider dans votre randonnée en kayak de mer, si vous avez la chance de passer par Grebbestad. La compagnie fondée par Ingela et son mari il y a quelques années, offre des tours d’introduction au kayak, des excursions de découverte de la région pour kayakistes avertis (option que nous choisissons) ainsi que des sorties de kayak et de SUP hivernal pour les plus courageux.

Partagez l'article!


Derniers articles

AILLEURS - TOP 5 DES ACTIVITÉS OUTDOOR EN ISLANDE
AILLEURS - TRYHETTENE: GLAMPING AUTOUR DU MONDE
AILLEURS - DES VESTIGES DE L’ÈRE DU SPA EN SUÈDE
AILLEURS - PÊCHE AUX CRUSTACÉS ET SPA À LA SUÉDOISE

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités