Article plein air au Québec

Régions



Derniers articles

Ici - La liberté à la volonté
ICI - NATASHQUAN : ENTRE TERRE ET MER
ICI - PORT-CARTIER : ENTRE LES ÎLES DE MAI
ICI - PORTNEUF-SUR-MER : CÔTÉ RIVIÈRE, CÔTÉ MER

Photo Société Duvetnor

ICI - BAS-SAINT-LAURENT : PARADIS INSULAIRE

Publié le 16 juin 2017, Par Diane Laberge

Perdues au milieu du Saint-Laurent à 20 min au large de Rivière-du-Loup, l’île aux Lièvres et les îles du Pot à l’Eau-de-vie abritent une faune aviaire très étonnante. Ici, eiders à duvet et petits pingouins profitent d’une vue sans pareille. Chaque été, les randonneurs sont nombreux à tomber sous leur charme.

L’île aux Lièvres

Cette île tire son nom de ses grandes épinettes qui, sculptées par les lièvres, prennent des allures de bonsaïs. Longue de 13km (et 1,6km dans sa partie la plus large), plus de 45km de sentiers la serpentent en tous sens. Si les sentiers bordant le fleuve appellent à la contemplation, les aventuriers empruntant le sentier de la Corniche et celui de la Petite-Forêt adopteront un pas plus sportif, en particulier là où un escarpement de 40m de haut s’affirme en tant qu’échine centrale de l’île.

Randonner et apprendre

On peut explorer l’île en mode autonome, profiter des circuits guidés ou faire coïncider sa visite avec l’une des nombreuses activités à thèmes comme l’astronomie, l’archéologie, l’ornithologie, voire même les champignons sauvages. Les conférences y sont d’ailleurs très populaires tout l’été.

Dormir sur place

L’île aux Lièvres compte 6 chalets, ainsi qu’une vingtaine de sites de camping sauvage à proximité du littoral. Quelques heures de marche sont parfois nécessaires pour atteindre les sites les plus isolés, comme celui des Bélugas sur la pointe ouest de l’île. Ceux qui préfèrent un peu plus de confort vont craquer pour l’Auberge du Lièvre et ses 9 chambres, sur la rive sud de l’île. On y sert des petits déjeuners substantiels, et la table gastronomique du soir met en valeur la cuisine régionale. C’est prouvé: marcher, ça creuse!

Les îles du Pot à l’Eau-de-vie

En route vers l’île aux Lièvres, nous voilà longeant les rives rocheuses des îles du Pot à l’Eau-de-vie, un archipel abondamment fréquenté par l’eider à duvet, le cormoran à aigrette et le petit pingouin.

Pendant que plusieurs ne font que passer, d’autres s’arrêtent à l’île du Pot le temps de profiter de son célèbre phare pour y manger divinement un repas 4 services avant de passer la nuit dans l’une des 3 pittoresques chambres. Romantique, non? Enivrés par le chant des oiseaux et la poésie de ses brumes matinales, on craque pour cette incontournable destination à fleur d’eau. Attention toutefois, le sentier de rando encerclant l’île n’est accessible qu’après la période de nidification, fin juillet.

Zone protégée

L’île aux Lièvres et ses voisines, les îles du Pot à l’Eau-de-vie, sont protégées par la Société Duvetnor, un organisme à but non lucratif fondé par le biologiste Jean Bédard en 1989.

www.duvetnor.com

Vidéo


Volume - 19

Partagez l'article!


Derniers articles

ICI - PARC DE LA GATINEAU : LE PARADIS POUR LES AMATEURS DE VÉLO
ICI - PARC NATIONAL DU BIC : AVENTURES À FLEUR D'EAU
ICI - DUHAMEL : JOUER DEHORS DANS LE TRIANGLE D'OR
ICI - TÉMISCOUATA : CANOTER SUR LA ROUTE DES PREMIÈRES NATIONS

Recherche

Lire le magazine en ligne »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités