Article plein air au Québec

Régions



Derniers articles

4 EXCUSIONS EN CHIEN DE TRAÎNEAU À ESSAYER AU QUÉBEC
5 ENDROITS AU QUÉBEC POUR DESCENDRE EN SKI CET HIVERS
OÙ FAIRE DU FATBIKE POUR LA PROCHAINE SAISON AU QUÉBEC
LES SENTIERS À PARCOURIR CET AUTOMNE – PARC NATIONAL DES GRANDS-JARDINS

ICI - CHOISIR SON CASQUE POUR LA MOTONEIGE

Publié le 27 mars 2018,

La saison a bien démarré, avec de belles bordées de neige, suivies de belles journées ensoleillées. Le moment est venu de sortir votre motoneige! Pour vous aider à profiter des joies de la motoneige de façon confortable et sécuritaire, nous vous proposons une liste des différents types de casques.

Conseils pour choisir son casque de motoneige

Comme le rappelle la SAAQ, le port du casque est obligatoire en tout temps. Pour circuler en motoneige, il est également obligatoire d’avoir une assurance responsabilité d’au moins 500 000 $. Nous vous conseillons de faire appel à notre partenaire pour obtenir tous les détails concernant l’assurance motoneige.

De manière générale, vous allez trouver plusieurs types de casques. Vous ferez un choix en fonction de vos besoins et de votre style de conduite. Chaque type de casque a ses caractéristiques et ses avantages. N’oubliez toutefois pas que l’objectif premier du casque est de vous protéger.


Le casque intégral

Modèle le plus connu, il est souvent appelé « full face ». C’est le type de casque le plus répandu, facilement identifiable avec sa structure monocoque et la visière qui vient fermer le devant hermétiquement. On est dans l’esprit classique des casques de moto.

C’est le modèle que nous conseillons aux débutants : il est sécuritaire, léger et son prix est abordable. Autre avantage non négligeable : grâce à sa structure enveloppante complète, ce casque offre une meilleure isolation sonore que les autres. Pour les longs périples, c’est agréable!

Ce type de casque présente toutefois quelques désagréments. Durant les longs trajets, il devient rapidement chaud, et l’humidité a du mal à être évacuée. Un détail important : le déflecteur d’haleine risque éventuellement de vous agacer lorsque vous enfilez ou ôtez le casque.


Le casque type motocross

Ici, on est dans le modèle sportif au style « agressif », sans visière. Si vous optez pour ce type de casque, souvent appelé « MX », il vous faudra donc investir dans des lunettes. Son avantage est de permettre une ventilation optimale. Pour le hors-piste, sur des parcours courts, c’est le modèle plébiscité.
Mais attention aux périodes de froid intense! Le bas de votre visage sera moins bien protégé qu’avec un casque fermé. Notre conseil lors de l’achat de lunettes : apportez votre casque. Il est important que ces dernières s’adaptent bien au casque et au déflecteur d’haleine, sinon vous risquez d’avoir à faire des pauses pour retirer la buée.


Le casque modulaire

Là encore, on est dans l’esprit du casque intégral. La différence majeure réside dans le fait que la partie frontale du casque est amovible et se soulève. Le confort est au rendez-vous.

Facile à enfiler, il est très pratique lors d’une pause pour discuter facilement avec ses compagnons de voyage. On aime ce type de casque. De plus, il procure une excellente protection contre le froid.

Il est à noter que l’isolation sonore offerte est moins importante que celle du casque intégral et que ce modèle est parmi les plus dispendieux. L’investissement en vaut toutefois la peine, et vous en verrez les avantages dans la durée. À vous de voir, selon votre budget, vos besoins et vos envies!


Le casque ¾

Bon, soyons clairs : c’est vraiment le style « vintage », à l’ancienne (mais il y a des fans!). Il s’agit du fameux « bol », le doyen des casques. Ce modèle est parmi les moins chers, et la ventilation est optimale. Si vous êtes un débutant et que vous avez un budget serré, nous vous le recommandons. Investissez également dans une visière ou des lunettes, sinon vous allez vous retrouver rapidement avec le visage gelé.

En résumé, dans le choix de votre casque, pensez surtout aux genres de sorties que vous comptez faire. Si vous aimez les longs périples, optez un modèle de type intégral qui vous protégera du froid et du bruit du moteur. Pour des sorties courtes et intenses ou le hors-piste, le type motocross sera votre meilleur allié. Si vous êtes un débutant, le bon vieux casque ¾ peut convenir. Et dans tous les cas : essayez bien votre casque à la fois pour des raisons de confort, de plaisir et de sécurité!

Partagez l'article!


Derniers articles

4 EXCUSIONS EN CHIEN DE TRAÎNEAU À ESSAYER AU QUÉBEC
5 ENDROITS AU QUÉBEC POUR DESCENDRE EN SKI CET HIVERS
OÙ FAIRE DU FATBIKE POUR LA PROCHAINE SAISON AU QUÉBEC
LES SENTIERS À PARCOURIR CET AUTOMNE – PARC NATIONAL DES GRANDS-JARDINS

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités