Article plein air au Québec

Régions



Derniers articles

Ici - La liberté à la volonté
ICI - NATASHQUAN : ENTRE TERRE ET MER
ICI - PORT-CARTIER : ENTRE LES ÎLES DE MAI
ICI - PORTNEUF-SUR-MER : CÔTÉ RIVIÈRE, CÔTÉ MER

Photo Marie-José Auclair, écologiste consultante

IMPACT - ANTICOSTI: FRAGILE JOYAU AU COEUR DU SAINT-LAURENT

Publié le 16 juin 2017, Par Marie-José Auclair, écologiste consultante

L’île d’Anticosti se dresse à l’entrée d’un des plus grands fleuves au monde. Elle envoûte ses visiteurs dès leurs premiers pas sur l’île. Des formations géologiques fascinantes s’ajoutent à une nature abondante façonnée en partie par l’être humain, ainsi qu’à une histoire maritime liée aux nombreux naufrages.

L’étonnant pouvoir de l’eau

L’étrange beauté d’Anticosti est liée à la nature de ses roches formées au fond d’un océan très ancien. Après avoir émergé, ces fonds marins ont été longuement entaillés, polis et
dissous pour former ce monde fantastique d’impressionnantes falaises, de fractures et de grottes. Le relief de l’île est entaillé de canyons vertigineux où coulent des eaux cristallines
aux couleurs d’émeraude. On observe aussi de spectaculaires phénomènes liés à la dissolution des roches calcaires. 

Un joyau naturel

Située dans la région boréale, la forêt d’Anticosti est occupée par l’épinette blanche, le sapin baumier et l’épinette noire. L’île est sillonnée de 24 rivières à saumon, notamment la
rivière Jupiter, rêve ultime des pêcheurs sportifs.

Des chevreuils partout!

On les aperçoit dès que l’on débarque. Depuis l’introduction sur l’île d’une centaine de cerfs de Virginie, à la fin du 19e siècle, par le riche chocolatier français Henri Menier, qui voulait
faire d’Anticosti son paradis de chasse, la population a explosé, dépassant aujourd’hui 160000 individus. En quelques décennies, ils ont transformé la forêt. Ils broutent les pousses
de sapins, de feuillus et de plantes herbacées, épargnant l’épinette, qui domine maintenant le paysage forestier. Ces changements ont fait disparaître l’ours noir, qui n’avait plus assez de petits fruits sur l’île pour se nourrir. Le cas unique d’un carnivore anéanti par un herbivore.

Un monde disparu

D’innombrables fossiles marins datant de 450 millions d’années sont emprisonnés dans la roche d’Anticosti. Les 600 espèces recensées reflètent l’exceptionnelle biodiversité des mers chaudes qui recouvraient alors la région.

La biodiversité remarquable de l’île:

•          Des espèces endémiques (que l’on retrouve uniquement sur l’île), comme l’aster d’Anticosti ou certaines espèces de verges d’or;

•          Des plantes alpines et subarctiques;

•          Des parois rocheuses, au pourtour de l’île, abritant de nombreux oiseaux marins coloniaux;

•          La présence de 7 pics sur les 8 espèces observées au Québec;

•          Une des plus importantes populations de pygargues à tête blanche du nord-est de l’Amérique du Nord, et des couples d’aigles royaux;

•          14 espèces de mammifères marins (béluga, rorqual, épaulard, dauphin et phoque).

*Tiré de Nature-Québec, 2016. Anticosti et pétrole: Faits, enjeux et perspectives d'avenir.

Un terrain de jeux extraordinaire

Bien connue pour la chasse, la pêche et la villégiature, Anticosti offre aussi toute une pléiade d’activités de plein air. Le dédale de chemins forestiers et de sentiers bordant
les caps, les canyons, les rivages et les falaises permet aux amateurs de randonnée et de vélo tout-terrain de connaître une intimité avec de grands espaces sauvages. Les adeptes
de kayak, de la spéléologie, de l’ornithologie et d’autres sciences naturelles seront tout aussi enchantés.

Récemment menacée par l’exploration pétrolière, l’île d’Anticosti est toutefois candidate pour être inscrite sur la liste de l’UNESCO. Pourquoi ne pas en faire un joyau de l’écotourisme et développer son plein potentiel?

Anticosti en bref

La plus vaste île du Québec — 17 fois l’île de Montréal

Un climat maritime offrant des étés frais et des hivers doux

218 habitants permanents regroupés à Port-Menier

Le parc national d’Anticosti, qui protège 572 km2 de paysages exceptionnels.

Le reef d’Anticosti

Le littoral rocheux d’Anticosti se prolonge loin au large, sous quelques mètres d’eau. Entre 1690 et 1982, 400 naufrages lui ont conféré le triste titre de cimetière du golfe.

Volume - 19

Partagez l'article!


Derniers articles

ICI - PARC DE LA GATINEAU : LE PARADIS POUR LES AMATEURS DE VÉLO
ICI - TÉMISCOUATA : CANOTER SUR LA ROUTE DES PREMIÈRES NATIONS
ICI - DUHAMEL : JOUER DEHORS DANS LE TRIANGLE D'OR
ICI - BAS-SAINT-LAURENT : PARADIS INSULAIRE

Recherche

Lire le magazine en ligne »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités