Blogue

Crédit photo: Christiane Harvey

LECTEURS À L'AVENTURE - L'AVENTURIÈRE SUR LA ROUTE DE L'ALASKA

Un récit de Christiane Harvey

Publié le 22 janvier 2018,

Il est 5 h du matin, le 24 juin 2012. «L'Aventurière», UNE westfalia 1991, est prête! Nous sommes un peu fébriles, mais heureux de commencer cette aventure que l'on prépare depuis plus d'un an.

Direction l'Alaska, nous passerons par l'Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta, la Colombrie Britanique et le territoire du Yukon, où on rencontrera plusieurs animaux sauvages, dont une mère grizzli à 6h du matin avec ses deux bébés. Ils passent à moins de 10 pieds derrière l'Aventurière, stationnée au bord de la route. Nous sommes un peu nerveux, mais tellement émerveillés d'avoir cette chance.

Après 15 jours de route, nous entrons en Alaska. Les montagnes enneigées, les forêts, les lacs… WOW que la nature est belle.

Petit arrêt à Seward pur une virée en catamaran sur le fjord de la péninsule de Kenai. Tout est au rendez-vous ; baleine, macareux, loutres, dauphins, lions de mer et un glacier qui se défait tristement. Le vacarme qui se dégage du glacier lorsqu’il perd un gros morceau est presque irréel !

On reprend la route en direction de Valdez, avec son port de pêche, ses départs d'excursion d'observation des glaciers et sa riche vie maritime. Le village de 4 036 habitants est très sympathique. On y a pêché un saumon assez gros pour en faire 4 repas délicieux.

Lors d’une autre journée, nous avons réservé un guide pour aller faire une randonnée de kayak. Nous prenons un bateau-taxi. Après une heure, nous débarquons à proximité d'un glacier pour y installer les kayaks. Ouf… l'eau est très froide, pas question d'y mettre le gros orteil. Le guide nous donne quelques conseils, dont le plus important : «Surtout, ne me perdez pas de vue.» L'émotion est à son maximum. L'eau est calme, la surface est si lisse qu’on croirait voir un miroir. Des loutres nagent sur le dos avec leur bébé sur le ventre. Curieuses, elles viennent tout près des kayaks.

Avec le guide, nous pagayons autour des Icebergs tout en gardant une distance sécuritaire, car ils peuvent se renverser et nous faire chavirer à tout moment. Il y a tellement d’Icebergs de toutes les grosseurs qu'on se croirait presque dans un labyrinthe, d’où le conseil du guide.

Il n'y a pas de mots pour décrire ce spectacle, on ne sait plus où regarder. C'est flamboyant, hallucinant ! Soudain, nous entendons un bruit sourd puis nous voyons un Iceberg bouger. Tout autour de lui, il y a comme un frisson sur l'eau, puis tout redevient calme.

Ce bloc de glace qui sort de l'eau est immense à côté du kayak de 12 pieds. On se sent tout petit. Le guide nous explique que sous l'eau se cache trois fois ce qu'il y a l'extérieur.

Je me suis approché d'un petit Iceberg pour y casser un morceau, juste pour y goûter ! Je peux vous dire qu’il est de trouver de l’eau plus pure.

Nous accostons pour faire un pique-nique au sommet d'une petite montagne de roches. De là-haut, la vue est a couper le souffle. L'eau, les glaciers, les icebergs, on n’en finit plus de prendre des photos et d'admirer le paysage.

Nous reprenons nos kayaks et l'aventure se continue, l'adrénaline est toujours au rendez-vous. Ce qui surprend le plus, ce sont les couleurs des Icebergs au soleil .Du blanc presque translucide en passant par différents bleus et gris jusqu'au noir ; chaque iceberg est unique.

Nous devions initialement rester qu'une nuit. Nous avons finalement repris la route après trois nuits, non sans peine. Cette aventure, même après 5 ans, reste gravée dans nos esprits et nos cœurs.

Je souhaite à tous ceux qui aiment l'aventure de pouvoir s'y rendre un jour.

À PROPOS DE CHRISTIANE HARVEY

Depuis notre coup de foudre pour le kayak, en 2010, nous sommes à la recherche d'endroit qui nous renverse, nous émoi. Nous planifions de petites et grandes sorties. Que ce soit vers la Cote Nord, le Lac-Saint-Jean, Terre neuve, l’Alaska, l’Utha...Pour deux jours ou deux mois, nous vivons toujours de belles aventures et nous faisons un grand nombre de rencontres sympathiques.

VOUS VOULEZ VOIR VOTRE RÉCIT DANS DÉCOUVERTES?

Que ce soit pour nous raconter une expédition sur l'Everest, une sortie en kayak entre amis ou bien un week-end en famille dans un parc national; tous les sujets touchant le plein air, le sport et le voyage sont acceptés.

En plus d'être publiés sur notre site web, les auteurs des récits choisis seront automatiquement inscrits à un concours spécial, qui sera lancé dans la nouvelle édition de Découvertes, en décembre 2017!

Qu'attendez-vous? Sortez votre meilleure plume et partagez vos aventures avec des dizaines de milliers de lecteurs! 

Afin d'augmenter vos chances d'être publié, nous vous invitons à inclure:

- Un texte  en français d'un minimum de 250 mots

- Plusieurs photos de bonne qualité

- Une brève biographie

Cliquez-ici pour soumettre un sujet

Partagez l'article!


Derniers articles

LECTEURS À L'AVENTURE - LA NATURE SE DÉCHAÎNE DANS LE WILSONS PROM
LECTEURS À L'AVENTURE - ESCAMPETTE SUR LA CÔTE-NORD
SPA SCANDINAVE AU MONT-TREMBLANT
TROIS RENDEZ-VOUS DE RAQUETTES INCONTOURNABLES EN FÉVRIER

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités