Article plein air d'ailleurs

Photos Tourism Novia Scotia

METTRE LE CAP SUR CAP-BRETON

Publié le 17 juillet 2018, par Anne Pélouas

Sur l’île du Cap-Breton, au nord de la Nouvelle-Écosse, on n’est jamais très loin de la mer, avec le golfe du Saint-Laurent à l’est, et l’océan Atlantique à l’ouest. Pourtant, cette île abrite aussi des forêts majestueuses et des hauts plateaux où il fait bon randonner l’été. Le réputé Cabot Trail, route panoramique qui ceinture le nord de l’île, permet de traverser plusieurs secteurs du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Avec de magnifiques sites de camping et des randonnées mémorables à faire.

Le parc national couvre 950km2 et offre des paysages côtiers spectaculaires, avec des falaises abruptes et de profondes vallées fluviales coupant un immense plateau où règne la forêt mixte, la forêt boréale ou la taïga, sur les hauteurs.


Roadtrip

Le premier soir, nous plantons notre tente au camping de la plage Saint-Pierre, à Chéticamp, pour être le plus près possible du parc. Objectif: nous rendre en matinée au camping rustique de Rivière-à-Lazare (Corney Brook). Ce camping compte seulement 20 places et on n’y prend pas les réservations, mais il offre la chance de camper directement au bord de la mer pendant deux jours. Opération réussie! On peut alors se concentrer sur la baignade, et profiter de la belle plage de galets qui s’étend à nos pieds.

Skyline

C’est l’activité vedette du parc national. Elle commence en fin d’après-midi, dans l’arrière-pays, à quelques kilomètres en voiture de Corney Brook. On reviendra ensuite à pied vers l’est pour assister au coucher du soleil sur le golfe, du haut d’un promontoire rocheux. Un trottoir de bois et des marches dégringolant la pente se transforment en amphithéâtre pour un spectacle grandiose quand le soleil rejoint l’horizon marin. La balade en aller-retour se fait sur 6,5km, et en boucle, sur 8,2km. On n’oublie pas sa lampe frontale!

Direction: l’arrière-pays

Le lendemain, on a rendez-vous avec un garde de Parcs Canada pour une randonnée unique en son genre. L’activité «Initiation à l’aventure» propose une randonnée à la carte, une bonne partie de la journée, avec un guide «privé» pour votre famille ou votre groupe. Avec Jean-Luc, on décide du lieu de la randonnée, les cartes étalées sur une table de pique-nique. L’objectif est d’explorer un territoire sans sentier aménagé, éventuellement à la boussole.

Du camping de Chéticamp, on grimpe pendant 1h30 sur un chemin forestier longeant la rivière des Plées Ferrées avant d’atteindre un plateau d’altitude. On traverse quelques sapins baumiers et épinettes noires puis, plus on monte, plus le sol se couvre de broussailles épaisses que l’on arpentera pendant des heures en tentant de suivre des sentiers vaguement tracés par des orignaux. Mieux vaut porter de bonnes bottes et un pantalon long pour ce type d’expérience où l’on ne voit pas souvent ses pieds!

La journée nous a creusé l’appétit… En fin d’après-midi, nouvelle activité insolite proposée par le parc: une «Initiation à la cuisson du homard», avec repas sur la plage du Bloc! Miam, miam, qu’il sera bon, ce homard dégusté dans un décor de soleil couchant.

À vélo dans l’histoire

Le lendemain, on explore le bord de mer à vélo. Le chemin du Buttereau, bien ombragé, se fait en aller-retour sur 5km. Juste assez pour encore avoir le goût d’explorer le vieux chemin du Cap-Rouge, qui domine la côte. Cet ancien tronçon du Cabot Trail est chargé d’histoire. On a peine à imaginer qu’avant la fondation du parc, des familles entières de fermiers vivaient là, avec une école, un magasin général… Il en reste quelques vestiges, perdus dans la verdure.

Rando-camping à l’Anse Fishing

Au petit matin, changement de camping! On remplit les gros sacs à dos pour un départ en randonnée plus au nord. Arrêt sur le Cabot Trail face au mont MacKenzie. Cette fois, on emprunte un vrai sentier qui dévale la montagne, côté golfe. Sur le dos, tout l’équipement de camping, tente comprise, plus de quoi cuisiner et manger pour 24h. Le sentier descend sur 6km en forêt jusqu’à une anse perdue encadrée par deux collines: un lieu idyllique pour installer sa tente sur une plateforme et profiter de la vie! Baignade et repos, exploration des environs... Le lendemain, un peu plus allégé, on remontera jusqu’à la route, 6km plus haut.

Camping à Meat Cove

Retour sur le Cabot Trail pour se rendre à Pleasant Bay. La pêche au crabe des neiges vient de commencer et on peut s’en procurer au quai! Le Cabot Trail quitte ensuite le parc national pour couper l’île d’est en ouest jusqu’à Cape North. Une petite route nous mène à Meat Cove, plein nord.

Il est dispendieux de camper dans ce camping privé planté sur une falaise. Mais quel cadre pour déguster notre crabe des neiges en plein air! En contrebas, la plage attire les baigneurs et, en arrière, un court sentier mène à un plateau avec vue plongeante sur la côte déchiquetée.

Sentier Le Littoral

Le road-trip se poursuit au matin, côté Atlantique, en direction d’Ingonish Beach sur le Cabot Trail. En chemin, on ira se balader sur le magnifique sentier Le Littoral, qui court sur le bord de l’eau, de cap en cap, de plage de galets en plage de galets, entre Neils Harbour et Black Brook Beach. Comptez 11,4km pour effectuer l’aller-retour complet! L’une des plus belles plages pour se baigner est celle de Neils Harbour, lovée entre deux rives d’une rivière.

Voir dans le noir

Du camping d’Ingonish Beach, juste avant la tombée de la nuit, on rejoint le lac Warren, à l’intérieur des terres, pour participer à l’activité «Voir dans le noir». Attendez-vous à sortir de votre zone de confort! La guide nous entraîne sur le sentier du tour du lac, et nous invite à bien regarder autour de nous, à toucher troncs d’arbres, feuilles et roches, et à écouter les bruits de la forêt. La nuit tombe et c’est sans lampe frontale, à la queue leu leu, que l’on progresse sur le sombre sentier en mettant prudemment un pied devant l’autre. On tâtonne, on trébuche, on s’accroche à son voisin… Une faible lueur sur le lac à droite nous sert vaguement de repère mais quand on s’enfonce dans la forêt, bonne chance! Mon meilleur truc: regarder le ciel. Là où il n’y a pas de cimes d’arbres visibles, il y a de bonnes chances pour que le sentier passe en-dessous! Un arrêt pour «écouter le silence», et l’on repart à l’aventure nocturne jusqu’au retour au stationnement. Méchant contraste quand on allumera nos lampes frontales…

Balade sur Middle Head

Au sud d’Ingonish se trouve le dernier secteur du parc national, qui comprend un autre joyau à découvrir.
La péninsule Middle Head s’avance dans l’océan en un promontoire de vieux granit. Après le golf et le chic manoir-hôtel Keltic Lodge, on file sur le sentier pour une randonnée guidée d’une heure aux accents géologiques. Une boucle de 3,8km permet de faire le tour de la péninsule, tantôt en forêt, tantôt sur le haut des falaises, avec de belles échappées visuelles sur les caps et l’océan. À mi-parcours, pique-nique obligatoire sur les rochers!

parcscanada.gc.ca/capbreton  |  cbisland.com  |  novascotia.com


 

Volume - 21

Partagez l'article!


Derniers articles

AVENTURE NORDIQUE AU GROENLAND-LABRADOR
UN SÉJOUR REMPLI D'ACTIVITÉS À L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
TOUT SAVOIR SUR L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
ROAD TRIP AU NOUVEAU-BRUNSWICK

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités