Blogue

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE, FORMULE RIEN D'INCLUS

Publié le 27 avril 2017, par Charlotte Nadeau

République dominicaine est souvent synonyme de gros resort, d’overdose de bouffe, de plages dorées et bondées mais sachez que ce n’est qu’une partie de la vérité ; les plages sont bien dorées et la cuisine caribéenne est délicieuse. Étant donné qu’il s’agit d’un tout petit pays, la République dominicaine est idéale pour le road trip ou les courts séjours lorsqu’on a soif de culture.

Sa capitale, Santo Domingo, est également celle - gastronomique - des Caraïbes, un savant mélange de traditions culinaires africaines, moyen-orientales, espagnoles et même taïnos (une communauté aborigène qui occupait jadis les territoires antillais). Je vous invite à découvrir, en cinq destinations, ce pays somme toute assez méconnu.

1 - Centre du pays: La Vega

Une des plus anciennes traditions dominicaines est son carnaval de février : rien à envier à La Nouvelle-Orléans! Chaque dimanche du mois, la ville fait la fête : masques, danses et musique sont à l’honneur partout dans les rues, principalement lors de la finale, avec le grand défilé de l’avenue José Horacio Rodriguez.

2 - Santiago de Los Cabaleros 

À une quarantaine de kilomètres de La Vega se trouve Santiago, deuxième ville du pays, capitale du tabac et du café avec de nombreuses plantations dans les environs. Les cigares de Santiago sont de renommée mondiale.

3 - Jarabacoa

La région se trouve en plein cœur des « Alpes » dominicaines qui font de Jarabacoa la Mecque de la randonnée au pays. Elle est surtout prisée par les fans de trekking qui tentent l'ascension du Pico Duarte, le plus haut sommet des Caraïbes (3175 mètres). 


Étant sillonnée de rivières, elle offre aussi un terrain de jeu très populaire pour le rafting mais attention au niveau indiqué pour cette activité. Les plus téméraires ou les habitués seront servis ! Tout comme les amateurs d’agrotourisme, car de nombreuses plantations d’arbres fruitiers ou de fruits (pas nécessairement tropicaux, comme la fraise et le kiwi) couvrent la région.

Saviez-vous que 90% de ce qui est servi dans les hôtels et les restaurants est issue d’une culture locale ? Grâce à un microclimat dû à la situation de la République dominicaine par rapport à l’équateur, les terres sont ici extrêmement fertiles.

4 - La Samana

Il s'agit d'une presqu'île complètement différente des autres régions côtières. On y retrouve principalement de petits hôtels et des restaurants de cuisine européenne. Le cocotier est très cultivé, avec élaboration de nombreux produits (notamment, huiles et crèmes pour la consommation ou pour la peau) de réputation mondiale. 

Autre raison d’opter pour La Samana : c’est l’endroit propice pour observer des baleines à bosse, car elles viennent se reproduire dans les eaux chaudes dominicaines. Chaque année, entre 3000 et 5000 d’entre elles transitent par la baie de La Samara. On peut facilement en voir en bateau ou à partir de l’observatoire de Punta Balandra. 

Saviez-vous par ailleurs que 60% du cacao consommé dans le monde entier est issu de la République dominicaine ? Son microclimat lui permet en effet une double production annuelle de la précieuse fève, particulièrement dans la zone de La Samana.

5 - Playa Bahia de las Aguilas

La meilleure plage de la région du sud est la playa de la Aguilas (plage des aigles), et pourtant, il s’agit d’une destination méconnue. Y passer plusieurs jours vous permettra de bien profiter des plages pratiquement désertes et des zones naturelles bien conservées de la région. L’offre en éco-hôtellerie est très bonne et il est même possible de dormir dans ses cabanes dans les arbres, en pleine jungle, à Rancho Platon.

Pour planifier votre road trip en République dominicaine, cliquez ici!

Partagez l'article!


Derniers articles

DÉFI KAYAK DESGAGNÉS (TROISIÈME PARTIE)
DÉFI KAYAK DESGAGNÉS (DEUXIÈME PARTIE)
DÉFI KAYAK DESGAGNÉS (PREMIÈRE PARTIE)
L’«arche de Noé» Canada C3 passe par le Québec

Recherche

Lire le magazine en ligne »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités