Blogue

Photos: Charlotte Nadeau

SKI & BIÈRE AU VERMONT

Publié le 7 février 2018, Par Charlotte Nadeau

Tout en étant consciente de la chance que j’ai de vivre dans ce paradis du ski qu’est le Québec, c’est sans gêne que j’admets que mon endroit préféré pour dévaler les pentes se trouve de l’autre côté de la frontière.

Peut-être est-ce que l’herbe est toujours plus verte (ou la neige toujours plus blanche) chez le voisin, mais le Vermont a ce je-ne-sais-quoi qui fait que je ne m’en lasse jamais. Comme vous l’avez lu ICI il y a quelques années, les raisons de traverser les frontières l’hiver sont très nombreuses, mais le seul endroit où je vais systématiquement chaque hiver est la station de ski Okemo, dans le sud-ouest de l’état.

C’est d’ailleurs à Okemo que j’entame mes saisons de ski, et ce très tôt dans l’année, début décembre. En effet, Okemo surpasse tous ses voisins en matière de neige artificielle en ayant une couverture de neige artificielle à 98% de sa superficie, faisant de lui le leader vermontois.

 

OKEMO EN QUELQUES CHIFFRES

>   121 pistes de ski

>   20 télésièges

>   667 acres skiables

>   Élévation de 1020 mètres 

Okemo plaît à un vaste public, que ce soit pour ses plans familiaux, sa grande variété d’activités et d’hébergement. C’est, une fois de plus, avec un groupe d’amis que je me rends à Okemo cette année, et même si nous sommes bien différents les uns des autres et que nos niveaux de ski sont très inégaux, tout le monde y trouve son compte… et veut y revenir l’an prochain !

Le week-end choisi figure parmi les meilleurs pour skier cette année. La température est clémente, mais les nuits sont fraîches, nous offrant une superbe neige. Le soleil plombe et la lumière est magnifique, surtout sur les pistes plus étroites bordées de conifères dans la partie supérieure de la montagne.

Le plus expérimenté d’entre nous commence par le plus haut sommet, où se trouve la tour d’observation qu’il n’hésite pas à grimper, même avec ses bottes de ski aux pieds. 

La seule débutante commence en s’exerçant un peu sur les pistes-écoles, mais trouve rapidement son compte sur des pistes plus hautes, mais pas nécessairement plus exigeantes. Le plus amusant, c’est que ça descende longtemps !

Unique déception : bien que l’heure officielle du début du coucher du soleil soit à 17h lors de notre visite, les télésièges ainsi que les plus hautes pistes ferment peu à peu à partir de 15h30. Ce n’est somme toute pas la fin du monde, car les autres activités, la glissade sur tube, la luge de montagne sont accessibles jusqu’à 18h. Finalement, les autres commodités du centre de villégiature (bain-tourbillon, le centre sportif, patinoire extérieure, etc.) sont ouvertes jusqu’à tard en soirée.

Qu’à cela ne tienne, ça ne fait aucun doute, c’est à Okemo que je commence la prochaine saison de ski !

Vermont, paradis du zythophile

Saviez-vous que le Vermont est une destination bière des plus prisées au monde ? Malgré sa petite taille, le Green Mountain State a en effet le plus grand nombre de microbrasseries par habitant aux États-Unis. Nous en profitons donc pour faire de notre trajet à Okemo une route des bières, voici quelques suggestions d’arrêts qui vous permettront de goûter à un peu du houblon vermontois.

Hill Farmstead : Considérée comme une des meilleures microbrasseries au monde, on s’y arrête une petite heure afin de déguster et de remplir nos bouteilles. Les prémices sont immenses et la terrasse est superbe l’été, on a l’impression de déguster des bières sur une ferme.

Three Penny Taproom : On s’y arrête pour le lunch et on y déguste, une fois de plus, des bières locales toutes meilleures les unes que les autres, accompagnées de burgers. Saviez-vous que le Vermont est reconnu à travers le pays pour la qualité de son bœuf herbivore ?

Prohibition Pig : On s’y arrête au retour afin de manger un dernier burger vermontois avant de traverser les lignes. Une annexe à la salle à manger sert uniquement de brasserie et de salle de dégustation, il vaut la peine de s’y arrêter après avoir mangé !

Blackback Pub : Dernier arrêt du séjour, il s’agit d’un pub servant plus de 30 bières locales en fût. 

Partagez l'article!


Derniers articles

VIDÉO VIRALE - UN TÉLÉPHONE, UN BOUT DE FICELLE ET UNE VIDÉO À COUPER LE SOUFFLE
ÉVASION AUTOMNALE AU PAYS DE LA ROSE SAUVAGE
3 RAISONS DE VISITER LE PARC NATIONAL DE TURSUJUQ
LECTEURS À L'AVENTURE - L'ÎLE AUX MILLE MERVEILLES

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités