Blogue

Photos - Anne Pélouas

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (CINQUIÈME PARTIE)

Publié le 27 janvier 2017, par Anne Pélouas

C’est pas une vie, ce forfait de vacances tout-inclus nommé Traversée du Saint-Laurent ! Aujourd’hui, le réveil a sonné à 5h30 à bord du Vacancier de la CTMA, toujours à quai dans le port de Québec. Une toilette de chat; on s’habille rapidement; on finalise son sac à dos avant d’aller récupérer son lunch pour la journée et prendre un solide déjeuner à la cafétéria.

7h : c’est le défilé habituel dans les escaliers pour atteindre la cale, aller chercher ses raquettes ou farter ses skis. Puis, on remonte au pont supérieur où se trouve la passerelle du navire. Le jour se lève à peine et une fine neige nous surprend. Sur le quai, tout le monde attend l’ouverture des autobus qui nous mèneront dans Charlevoix, au parc national des Grands-Jardins, tout en admirant le paysage : un autre défilé de skieurs et raquetteurs descendant la passerelle, avec le beau Vacancier pour arrière-plan.

7h15 : le signal du départ est donné à bord du premier autobus. Une heure trente de trajet nous attend… et même un peu plus, car notre bus a des problèmes de « turbo » dans la grande côte de Beaupré montant vers Charlevoix… et les choses ne s’arrangeront pas sur la route de Saint-Urbain vers le parc des Grands Jardins. Nous avançons à 10 km heure et les blagues fusent, du genre : « on pousse le bus ? »

Un bon deux heures plus tard, nous arrivons tout de même à bon port, au centre de services Mont-du-Lac-des-Cygnes, à l’entrée du parc des Grands-Jardins. Les skieurs ont leur propre bus et trajet : une grande boucle de 30 km à partir de l’étang Malbaie.

En raquette, le parcours prévoit de grimper au sommet du Mont-du-Lac-des-Cygnes, une randonnée de 8,6 km avec 480 mètres de  dénivelé. Au retour, les plus valeureux feront une crochet sur le sentier de la Chouenne : pour 4,6 km et 250 mètres de dénivelé de plus. La neige est fraîche, la température douce (- 5 degrés) et le moral au plus haut après une journée de confinement à bord du Vacancier.

L’ascension commence doucement en forêt dans un cadre admirable de montagnes et falaises, dont celle qui accueille une via ferrata l’été. Très vite, la vue s’ouvre sur la large vallée et les pauses-photos se succèdent. Les raquettes se posent sur un vrai duvet de neige, avançant en rythme, aidées de deux batons. Plus on monte en lacets, plus le sentier se dresse à la verticale. On se fraie un chemin entre de beaux résineux aux allures de fantômes. Une éclaircie et nous voilà au pied de la dernière butte entièrement dénudée.

Changement complet de conditions : un vent glacial souffle sur les hauteurs et le terrain est glacé à plusieurs endroits. Certains ont enfilé leurs anoraks; d’autres ajustent leurs cols de polaire sur le nez et leurs tuques sur les oreilles. Les raquetteurs serpentent sur le dernier tronçon du sentier balayé par le vent pour atteindre le « vrai » sommet. Le panorama est splendide, avec un autre sommet tout ensoleillé au nord et le  « trou » du cratère de Charlevoix à l’est. On devine le fleuve au loin. Au sommet, l’euphorie gagne le groupe.

Il est midi mais pas question de luncher là. Mon thermomètre indique - 20 degrés avec le facteur vent. Encore une journée d’extrêmes ! Bien vêtu, tout le monde redescend se mettre à l’abri des premiers arbres, un kilomètre plus bas. Certains sortent leurs sandwichs, d’autres attendront l’abri du lac  Georges, en contrebas, ou un carré de neige sur le lac au soleil, qui a fait son apparition !

Quand l’heure sera venue de redescendre jusqu’au centre de services, le sentiment du devoir personnel accompli, on dira bye bye aux montagnes. Demain, c’est à Québec que les joyeux lurons de la Traversée du Saint-Laurent s’épivarderont en ski ou raquette au Domaine Maizerets, au bord de la rivière Saint-Charles et sur les Plaines d’Abraham. Ça promet !

À LIRE AUSSI :

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (PREMIÈRE PARTIE)

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (DEUXIÈME PARTIE)

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (TROISIÈME PARTIE)

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (QUATRIÈME PARTIE)

EN PISTE POUR LA GRANDE TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT

Partagez l'article!


Derniers articles

3 RAISONS DE VISITER LE PARC NATIONAL DE TURSUJUQ
LECTEURS À L'AVENTURE - L'ÎLE AUX MILLE MERVEILLES
LECTEURS À L'AVENTURE - CANOT-CAMPING AVEC LES DAUPHINS EN FLORIDE
BLOG - L’ENTRE-SAISON, ENTRE AMIS

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités