Blogue

Photos: Anne Pélouas

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (TROISIÈME PARTIE)

Publié le 25 janvier 2017, par Anne Pélouas

À 8h, en ce mardi matin, la journée débute à bord du Vacancier par l’apprentissage de la chanson-thème de la Traversée de la Gaspésie, revisitée pour cette unique Traversée du Saint-Laurent. Dans le grand salon du bateau, Sylvie Galland nous entraine à l’accordéon : Chaussez vos skis/ Et vos raquettes/Oui c’est parti/pour cette semaine… /La Gaspésie, la liberté…

Le maire de Matane vient nous souhaiter la bienvenue sur ses terres avant la présentation d’une capsule sécurité. L’un des guides s’est en effet égaré hier en fermant les pistes et n’est rentré qu’à 21 heures. Occasion de rappeler à tous les participants l’importance de skier ou faire de la raquette à deux ou trois, d’avoir sur soi une lampe frontale, une couverture de survie, une bougie de plein air et des allumettes à l’épreuve de l’eau. Démonstration à l’appui, on nous montre comment en cas d’urgence déplier la couverture, se mettre dessous en boule et allumer la bougie. « Au bout de dix minutes, il fera 15 degrés. De quoi tenir le coup en attendant des secours »…

Aujourd’hui, nous filons en périphérie de Matane. Le temps est gris et nettement plus froid que la veille. En ski de fond, nous suivrons les méandres de la rivière du cégep au barrage de Grand-Détour, un parcours de 5 km un brin venteux en bonne partie sur la rivière même, ou sur le bord, avec quelques passages olé-olé pour passer de l’un à l’autre. Après une belle passerelle routière pour traverser la rivière, la piste spéciale « Traversée du Saint-Laurent » grimpe pour rejoindre l’accueil du club de ski de fond de Matane. Le trajet se poursuit sur ses belles pistes 7 et 8 à travers une jolie forêt de résineux.

Surprise du jour : le comptoir d’eau chaude en plein air tenu par un bénévole. Chacun y remplit sa tasse avec du bouillon en poudre ou un sachet de thé avant de repartir sur la piste. Elle serpente toujours en forêt, alternant petites montées et descentes. Nous rejoignons des raquetteurs avec lesquels il faut partager la piste. Vient ensuite une vraie belle descente menant à un pont couvert dont une partie est récupérée d’un autobus scolaire ! Après une deuxième grosse descente, on atteint un grand champ de neige qu’il faudra traverser en montant longtemps jusqu’à atteindre les premières maisons de Saint-Luc.

Après 15 km de ski, nous avons rendez-vous au centre communautaire avec une bonne soupe locale et les Zappalaches pour la partie musicale. À l’extérieur, les enfants de l’école font le pied de grue, moins pour nous saluer que pour demander des autographes à l’astronaute Julie Payette qui arrive en ski de fond !

Les plus valeureux poursuivront leur périple du jour sur quelques kilomètres jusqu’au Club de golf de Matane où toute la Traversée du Saint-Laurent se retrouve pour un nouvel interlude musical, avec tire d’érable et shooter au rhum de Gaspésie à l’extérieur. Ce soir, le Vacancier quittera Matane pour La Malbaie. Certains préparent déjà leur médicament anti-mal de mer pendant que d’autres se réjouissent de la tempête de neige annoncée. Quelle sera belle à observer du pont du navire voguant dans l’estuaire du Saint-Laurent !

À LIRE AUSSI :

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (PREMIÈRE PARTIE)

TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT - CARNET DE BORD (DEUXIÈME PARTIE)

EN PISTE POUR LA GRANDE TRAVERSÉE DU SAINT-LAURENT

Partagez l'article!


Derniers articles

3 RAISONS DE VISITER LE PARC NATIONAL DE TURSUJUQ
LECTEURS À L'AVENTURE - L'ÎLE AUX MILLE MERVEILLES
LECTEURS À L'AVENTURE - CANOT-CAMPING AVEC LES DAUPHINS EN FLORIDE
BLOG - L’ENTRE-SAISON, ENTRE AMIS

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités