Article plein air d'ailleurs

Destination Aventure en Wesfalia

De Montréal en Alaska

Publié le 23 février 2019, David Rivest et Catherine Lalande

Qui n’a pas déjà rêvé de partir en road trip en Westfalia? Étant tous deux passionnés de voyage, c’est seulement quelques mois après s’être rencontrés que nous avons eu notre première discussion sur ce qui deviendra plus tard le voyage d’une vie. Nous nous sommes rapidement mis à rêver ensemble de notre future minimaison sur roues et de tous les voyages qu’on pourrait réaliser.

L’achat de notre Volkswagen s’est fait de manière non planifiée. Au moment où nous avons vu l’annonce passer sur Kijiji, David était sur un bateau à voiles en Indonésie et Catherine est allée l’acheter. Laissez-nous vous dire que ce n’est pas facile d’organiser l’achat d’un véhicule avec un décalage horaire de 12 heures! Dès nos premiers road trips, nous sommes littéralement tombés amoureux de notre Westfalia 1977, communément appelé Octave.

L’idée de rouler de l’Alaska à l’Argentine nous est apparue naturellement. Ce voyage nous paraissait comme étant le road trip ultime! Cela nous aura pris un an et demi pour économiser, refaire l’intérieur d’Octave au grand complet, prévoir la logistique du voyage (assurances, vaccins, visas, etc.), louer notre condo, mettre nos carrières professionnelles de côté et partir à l’aventure! Au total, nous traverserons 17 pays et estimons parcourir plus de 50000 kilomètres de route sur une période d’environ un an et demi! C’est le 6 mai 2018, après des «au revoir» hauts en émotions avec notre famille, que nous avons complété nos premiers kilomètres, direction Banff en Alberta!

Nos premières semaines sur la route se sont vécues comme une lune de miel! Tout était nouveau pour nous: vivre dans Octave à temps plein, profiter de la nature pratiquement tous les jours, ne pas avoir d’horaire et être littéralement 100% libres. On ne peut pas vous cacher que vivre à deux, 24 heures sur 24 ensemble, dans un si petit espace, ça prend un certain ajustement. On a rapidement appris à vivre plus simplement, à communiquer plus et à prendre les situations difficiles plus à la légère. Au final, nous nous sentons vraiment privilégiés de réaliser notre voyage de rêve ensemble.

Après avoir passé un mois à profiter du plein air dans les rocheuses en Alberta, nous nous sommes dirigés vers la Colombie-Britannique. Nous avons passé une semaine plutôt misérable sous la pluie sur l’île de Vancouver, avant d’enfin retrouver le soleil à Squamish, une région que nous avons adorée pour son escalade de renommée mondiale. Nous avons célébré la Saint-Jean-Baptiste avec d’autres couples de voyageurs, puis nous nous sommes dirigés vers le Yukon. Être entre voyageurs, c’est un peu comme se retrouver en famille l’instant d’une soirée. On s’échange nos beaux moments, nos histoires de road trip et nos anecdotes. Pour nous, ce sont des instants de grand bonheur.

Parcourir les 2500 kilomètres entre Squamish et Whitehorse, dans un véhicule qui roule maximum 100 km/h sur l’autoroute et 60 dans les côtes, c’est long! On ne savait pas du tout à quoi s’attendre du Yukon et au final, on a adoré découvrir cet endroit peu fréquenté. C’est le paradis de la nature sauvage, il est facile de se stationner pour dormir où l’on veut et l’été, comme le soleil ne se couche jamais, on peut profiter pleinement de chaque journée. Canot, randonnée, escalade, pêche, camping… il y en a pour tous les goûts!

Quelques semaines plus tard, après avoir rejoint Dawson, la plus grosse ville du nord du Yukon, nous avons mis le cap vers un des grands objectifs de notre voyage: l’Alaska! Pendant un mois, nous avons arpenté cet État grandiose, de Fairbanks au nord, jusqu’à la péninsule Kenai, au sud. Nous avons été totalement éblouis par les glaciers, le célèbre parc national du Denali, les caribous et les grizzlis! L’Alaska aura certainement marqué positivement notre voyage et restera synonyme pour nous du début de la route vers le sud!

Malheureusement, nos plans de route vers la Californie ne se sont pas déroulés comme prévu… Octave s’est mis à avoir plusieurs symptômes étranges lorsque nous traversions la Colombie-Britannique à travers les feux de forêt. Plusieurs journées de mécanique nous ont amenés à la terrible conclusion qu’il avait besoin d’un nouveau moteur! C’est toute une saga que nous avons vécue pour trouver un garage compétent qui allait changer notre moteur, puis nous y rendre de peine et de misère au son du métal qui cogne, et ensuite attendre deux semaines dans un stationnement à Vancouver avant de finalement reprendre la route, pour notre plus grand bonheur!

Après cette mésaventure, nous pensions être immunisés de tout autre gros problème mécanique… grave erreur! Seulement deux semaines de liberté plus tard, alors que nous étions en Californie, c’est la transmission qui nous a abandonnés à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles, au beau milieu de nulle part sur la 101! Cette fois, les réparations n’auront pris que quatre jours, ce qui nous a permettra de reprendre la route rapidement.

Avec son nouveau moteur et sa nouvelle transmission, Octave roule maintenant mieux que jamais! Nous sommes toujours aux États-Unis et nous prenons plaisir à explorer les différents parcs nationaux de la Californie à l’Arizona, en passant par l’Utah. Devant nous, nous avons encore plus d’un an de voyage et d’aventures à vivre avant d’atteindre l’Argentine. Nous sommes vraiment heureux d’avoir fait le choix de vivre sur la route et de traverser l’Amérique. On ne pourrait pas être plus satisfaits de notre vie de nomade! Prochaine étape: le Mexique!


Les coups de coeur
de David et Catherine

Ha Ling Peak • Canmore, Alberta
Dénivelé – 732 m  •  Distance – 5,6 km aller-retour  •  Temps – 3 à 4 heures

Ce fut notre première randonnée du voyage! C’est une montée soutenue, du début à la fin, qui mène au-delà de la cime des arbres, d’où il est possible d’avoir une vue panoramique de 360° sur les montagnes environnantes. Pour une expérience encore plus mémorable, commencez la randonnée de nuit, avant le lever du soleil. Cela permet d’être pratiquement seul sur la montagne et d’observer le spectacle des couleurs du matin qui se reflètent sur les sommets avoisinants. Ce qui est intéressant à propos de ce sentier, c’est qu’il est relativement court, et qu’il donne tout de même accès à des vues à couper le souffle.

Berg Lake Trail • Mont Robson, Colombie-Britannique
Dénivelé – 834 m  •  Distance – 46 km aller-retour  •  Temps – 2 à 4 jours

Magnifique randonnée de trois jours avec plusieurs sites de camping tout au long du sentier. Le chemin traverse des paysages très variés: forêts, lacs glaciaires, pont suspendu, chutes et glaciers! Le point culminant de la randonnée est lorsqu’on aperçoit, à partir du kilomètre 21, le mont Robson ainsi que ses glaciers qui se jettent dans le lac Berg. Prévoyez suffisamment de nourriture, du matériel de camping léger, des vêtements chauds (car les nuits sont froides au pied d’un glacier) ainsi que du matériel pour purifier l’eau. Il est bon de savoir qu’en basse saison, le parc fonctionne avec le principe du «premier arrivé, premier servi», tandis qu’en haute saison, il faut réserver son permis des mois à l’avance.

Chilkoot Pass Trail • Yukon/Alaska
Dénivelé – 1067 m  •  Distance – 53 km aller  •  Temps – 3 à 5 jours

Cette randonnée, qui débute en Alaska et qui se termine au Yukon, est populaire pour son attrait historique, car elle retrace le chemin que les pionniers parcouraient lors de l’époque de la ruée vers l’or. De nombreux artéfacts sont présents tout au long du sentier. C’est littéralement un musée en pleine nature. Lors de la montée du col Chilkoot, il faut s’attendre à toutes sortes de conditions météo, du ciel dégagé jusqu’au brouillard épais qui empêche de voir dix mètres devant soi. On croise plusieurs sites de camping tout au long de la randonnée et il faut réserver à l’avance si on souhaite y camper.

Exit Glacier • Seward, Alaska
Dénivelé – 1 000 m  •  Distance – 13,2 km aller-retour  •  Temps – 6 à 8 heures

La Harding Icefield Trail permet de se rendre pratiquement au sommet de l’énorme Exit Glacier. Tout au long de la montée, il est possible de profiter de différentes vues sur ce colosse. Il n’est pas rare de croiser des chèvres de montagne, et même des ours! L’effort requis pour se rendre jusqu’à la fin de la randonnée en vaut absolument la peine! Vous serez en plein climat alpin et vous pourrez voir le glacier de très près. N’oubliez pas un bon lunch, que vous pourrez déguster au sommet en admirant la vue exceptionnelle.

Parc national du Denali • Denali, Alaska

Ce parc immense situé en plein centre de l’Alaska vaut hors de tout doute le détour. Ce parc est dominé par le plus haut sommet de l’Amérique du Nord, le mont Denali, et il abrite une variété impressionnante d’animaux sauvages: grizzlis, caribous, chèvres de montagne, orignaux, loups, et beaucoup plus encore. Vous pouvez et devriez y passer plusieurs jours (en camping sur terrain aménagé ou en pleine autonomie dans l’arrière-pays) afin d’explorer l’intérieur du parc. La grande particularité du parc est qu’il y a très peu de randonnées officielles. Il est permis, et même fortement recommandé, de se rendre n’importe où dans le parc, même où il n’y a pas de sentiers. Vous pouvez marcher dans la vallée de votre choix, monter le sommet qui vous tente ou suivre une rivière comme bon vous semble! Si le parc national du Denali avait un synonyme, ce serait liberté!


Trucs et astuces
pour réaliser un tel projet

Une chose est certaine, avant de partir pour un aussi grand voyage comme celui de parcourir l’Amérique en entier, cela prend de la préparation. D’abord, il faut choisir son véhicule. Sur la route, on en voit de tous les genres, du vélocamping au Mercedes Sprinter aménagé de luxe. L’important, c’est de choisir un type de véhicule avec lequel vous vous voyez vivre à long terme. Pensez bien à tous les petits détails. Est-il important ou non, pour vous, de pouvoir vous tenir debout à l’intérieur de l’habitacle? Préférez-vous avoir un lit permanent, ou avoir plus d’espace intérieur? Pensez aussi à la consommation d’essence, à la fiabilité du moteur, à la grosseur du véhicule…

Une fois cette étape importante derrière vous, il est temps de regarder l’itinéraire. Certains préfèrent avoir un plan très précis, tandis que d’autres n’en ont pas du tout. Pour notre part, nous nous sommes faits une idée générale des lieux où nous aimerions être, mois après mois, principalement en fonction de la météo. Le meilleur conseil que l’on peut vous donner, c’est d’être flexible et de ne pas tenter d’en faire le plus possible dans un court laps de temps. Rouler tous les jours, c’est épuisant!

Passons aux choses sérieuses: le fameux budget! De notre côté, nous avons estimé à la hausse le coût en essence selon la distance que nous allions parcourir et la consommation de notre véhicule, un coût moyen par jour pour se nourrir, un montant pour les activités et les besoins personnels, sans oublier un coussin pour les réparations mécaniques. Il faut estimer toutes les dépenses que vous aurez à faire sur la route et les additionner. Pour parvenir à économiser beaucoup, notre meilleur moyen a tout simplement été de vivre modestement en diminuant au maximum les dépenses superflues (magasinage, restaurant, nouvelle voiture, bars, etc.).

Par la suite, il faut s’occuper de la paperasse. Les assurances maladie et automobile, les vaccins, les passeports, les visas… n’oubliez pas de penser à votre courrier! Si vous partez longtemps, faites vos changements d’adresse chez un membre de votre famille.

Une chose est sûre, on n’est jamais parfaitement prêt pour un projet d’envergure comme celui-ci. Même si l’on tente de tout planifier, il y aura certains petits (et parfois gros) détails à régler sur la route. Toutes ces péripéties et ces mésaventures font aussi partie du voyage! Bons préparatifs, et profitez-en au maximum, l’aventure commence dès que vous prenez la décision de faire ce grand voyage!

destinationaventure.com

Partagez l'article!


Derniers articles

AFRIQUE - CAPE TOWN SENSATION
ITALIE – EXCURSION AU PARC DE CINQUE TERRE
LES BAHAMAS – VOILIER EN FAMILLE
LE COSTA RICA – S’AVENTURER ENTRE JUNGLE ET VOLCANS!

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités