Article plein air d'ailleurs

VisitPortugal

WORK-OUT ENTRE TERRE & MER

Portugal

Publié le 24 mai 2019, Diane Laberge

Le Portugal figure parmi les destinations de l’heure.  Bien que plusieurs mettent le cap au sud pour profiter des plages réputées de l’Algarve, nombreux sont ceux qui optent pour Lisbonne et les environs pour s’y sculpter le mollet. Découvertes a testé pour vous deux façons inspirantes de marier action et découverte, en mode terre et mer.

Portugal CÔTÉ TERRE

LE DÉFI DES ESCALIERS DE LISBONNE

Située sur la rive nord du Tage, Lisbonne est reconnue comme la ville aux sept collines. Ici, les toits de tuiles orangées captent la lumière d’une façon telle qu’ils donnent à la ville une ambiance chaleureuse à toute heure de la journée, beau temps mauvais temps. Divisée en 24 freguesias (quartiers), la ville offre de multiples visages et c’est à pied qu’on aimera les découvrir… pendant que les plus paresseux opteront pour le Tram 28, un incontournable pour remonter le temps et les ruelles en pente.

Step by step

Dans les quartiers historiques, le nombre d’escaliers impressionne. Véritables labyrinthes, on ira s’y perdre durant des heures, chacun d’eux ouvrant sur un monde fabuleux de découvertes.  Le plaisir est de s’y aventurer en faisant confiance au hasard et aux réactions qu’il suscite. La surprise : lorsqu’en s’engouffrant dans une de ces innombrables ruelles étroites on réalise subitement que le passage n’est possible que pour une personne à la fois. La magie : lorsqu’au bout d’une ruelle on aboutit soudainement à une petite place ornée d’une magnifique fresque d’azulejos (céramiques portugaises). Le désespoir : lorsque après une longue montée, on découvre un nouvel escalier dont l’issue est incertaine. L’aventure : lorsqu’en déambulant ainsi dans l’inconnu, on se laisse guider par les parfums de chorizo grillé et les rires des enfants. Une chose est sûre, Lisbonne se découvre une marche à la fois, l’esprit et le cœur grand ouvert.

Nos quartiers coups de coeur

En trois jours, notre défi des escaliers s’est concentré dans les quartiers de l’Alfama, de Graça et de Mouraria, là où le temps semble s’être arrêté. Chacun de ces quartiers est situé sur les pentes de la même colline où le Castelo de Saö Jorge (Château Saint-Georges) règne en maître au-dessus du paysage. Ce sommet est d’ailleurs le meilleur repère pour éviter de s’y perdre. Si l’Alfama est le quartier le plus ancien de Lisbonne – et le plus bobo aussi –, la Mouraria, berceau du fado, est le quartier le plus métissé. Il règne ici une diversité d’une grande richesse, on y entend plusieurs langues et accents et les meilleurs restaurants y sont souvent clandestins. Quant à Graça, à la fois chic et élégant, c’est le quartier le plus romantique de Lisbonne. Offrant une vue spectaculaire sur la ville et le port, le Miradouro da Graça est un passage obligé où on aimera se poser à l’ombre des grands pins, le temps de déguster en terrasse un vin du Douro (local) avant de s’offrir la visite de l’Igreja da Graça – pour ses chapelles décorées d’appliques d’or – et de la Villa Sousa, juste en face, pour ses splendides carreaux d’azulejos à motifs géométriques.

 

Tout au long de vos randonnées quotidiennes,  vous aurez plusieurs fois l’occasion d’entendre les merveilleux airs du fado – chant traditionnel portugais - que ce soit par les fenêtres ouvertes d’un balcon où sèche la brassée du jour, dans l’arrière-cour d’un café, en terrasse ou de façon improvisée. Notre conseil ? Randonnez sans plan en vous laissant guider par l’instinct. Dites-vous que tout ce qui monte redescend et faites de votre rando un moment de grâce en vous arrêtant régulièrement pour reprendre votre souffle et pour admirer les nombreux graffitis aux allures d’œuvres d’art ou les photographies de Lisboètes immortalisés par la photographe Camilla Watson et ornant les murs des jolies becos (ruelles).  Tout au long du parcours, regardez bien où vous mettez les pieds : vous serez fascinés par la beauté des calçada portuguesa, ces mosaïques de pavés aux motifs géométriques représentant des vagues, des arabesques, des poissons ou des cordages marins évoquant l’âge d’or des découvertes portugaises. Votre objectif final sera bien sûr la visite du Castelo Säo Jorge, première forteresse connue datant de 138 ans avant J-C. Dès que l’on franchit la porte fortifiée, on plonge au cœur d’un monde médiéval digne du temps du roi Afonso Henriques qui investit la forteresse aux Maures en 1147. Vous pensiez avoir fini de grimper ? D’étroits escaliers donnent accès au chemin de ronde (déconseillé si vous avez le vertige) qui mène au 11 tours du château, chacune d’elles offrant une vue imprenable sur la ville.

1, 2, 3 GO

Chaque jour, nous avons fait facilement entre 15 000 et 20 000 pas, ce qui représente entre 10 et 13 km et l’équivalent de 25 étages.  Fatigué? Deux ascenseurs publics vous amènent d’un palier à l’autre.  Bien sûr, vous aurez les mollets en feu le soir venu. Et puisque la marche ouvre l’appétit, vous n’aurez plus qu’à poser vos fessiers dans l’un ou l’autre des merveilleux restaurants de la ville offrant une cuisine portugaise typique, de la pieuvre à la sardine grillée en passant par la morue traditionnelle. Lisbonne, c’est le pied !

BESOIN D’ÉNERGIE ?

On s’arrête à la pâtisserie du coin pour une Pasteis de natas, spécialité du pays aux allures de petite crème brûlée.

Portugal CÔTÉ MER

DU SURF À LA PUISSANCE 10

Dès notre arrivée à l’aéroport de Lisbonne, le nombre impressionnant de voyageurs planches de surf à bout de bras nous a intrigués. Curieux, nous sommes allés y voir de plus près pour découvrir que le Portugal s’inscrit actuellement dans la tendance des destinations surf incontournables. À quelques km au nord de Lisbonne, on trouve ici la crème de la crème en matière de swell. Un conseil ? Offrez-vous un surf camp d’une semaine – pour environ 1 000$ par semaine, hébergement inclus - ou faites la location d’un Indie Camper et laissez-vous porter par la vague d’une plage de surf à une autre.

3 INCONTOURNABLES

Carcavelos, Ericeira, Nazaré

Température de l’eau: 58-72°F
 

Carcavelos 

20 min de Lisbonne La plage de Carcavelos figure parmi les plages de beach break les plus accessibles et les plus fréquentées à proximité immédiate de Lisbonne. Sur 1,5 km, ses vagues pas trop compromettantes et ses fonds sablonneux attirent ici de nombreux surfeurs en herbe. On y fait la location d’équipements et les surf camp y sont nombreux pour s’initier.

Meilleure saison: D’octobre à juin

École de surf : carcavelossurfschool.com, surfcascais.com (Guincho beach, Carcavelos, Praia Grande)

Ericeira

45 min de Lisbonne Ericeira est une petite ville pleine de charme avec ses ruelles recouvertes de pavés blancs mais c’est aussi et surtout une réserve mondiale pour la pratique du surf. En périphérie, plusieurs beach break offrent un beau défi dont Praia do Sul et Foz do Lizandro. Quant à l’incontournable plage de Ribeira d’Ilhas - encaissée dans une vallée entre de hautes falaises - elle offre une série de reefs formant des droites qui viennent s’enchaîner, adaptées à tous les niveaux et surfables dans toutes les conditions. La plage est animée de bars ce qui ajoute au spirit. Coxos vaut aussi le détour.

Meilleure saison : d’octobre à mai

École de surf 

Nazaré

1 h 30 de Lisbonne « Les plus grosses vagues du monde », tel est le blason de la ville qui offre du surf de calibre international. Avec des vagues géantes pouvant atteindre 30 m – l’équivalent de 10 étages –, Praia do Norte s’adresse aux pros. Pour encore plus de houle, on remonte au nord, notamment au beach break de Praia das Paredes da Vitória. Offrez-vous les premières loges en grimpant en funiculaire jusqu’au promontoire (sitio) de Nazaré.

Meilleure saison : d’octobre à mars

École de surf:

http://www.nazaresurfschool.pt

http://www.nazaresurfschool.pt

Qu’est-ce qui rend les vagues de Nazaré si exceptionnelles ?  Un canyon spectaculaire, une faille sous-marine de 170 km de long et 5 km de profondeur.

NOUVEAU

NOAH SURF HOUSE - Santa Cruz

À une heure de Lisbonne - 20 km au nord de Ericeira - l’endroit se veut un temple où le corps et l’esprit exultent en parfaite harmonie. À la fois bobo et écolo, on y mange santé, on surf à volonté, on s’arrête pour méditer ou pour danser sur les musiques de DJ branchés. Le Noah Surf House – qui offre 8 chambres, 13 bungalows et une école de surf – est situé en hauteur, à une minute de la plage de Santa Cruz où l’on trouve des beach break incomparables. On adore sa vibe !

http://www.nazaresurfschool.pt

 

Lexique surf 101

Swell

Le terme swell – houle en anglais - est utilisé pour désigner les vagues propices à la pratique du surf. Un gros swell correspondra à de grosses vagues ou à des conditions de surf extrêmes.

Point break 

Ici, les vagues viennent casser sur du sable ou de la roche, partant toujours du même point soit une pointe rocheuse, une avancée de sable ou une jetée. Ces vagues très convoitées déroulent en gauche ou en droite. On peut habituellement les suivre sur de longues distances. Il faut cependant ramer plus longtemps pour les rejoindre.

Beach break

Les beach breaks sont des plages de galets ou de sable où les vagues cassent en gauche et en droite et se reforment rapidement, pas toujours au même endroit selon les variables de la météo (tempêtes, vents, etc). L’avantage? Vagues moins creuses et des conditions plus faciles pour les débutants.

Reef break

Le reef break - associé aux fonds de coraux ou de roches- forment une vague régulière cassant à un endroit bien précis.  La dureté du récif, souvent tranchant, en fait des spots plus dangereux pour les non itiniés.

Autres liens utiles :

http://www.nazaresurfschool.pt

http://www.nazaresurfschool.pt

Partagez l'article!


Derniers articles

Destination Aventure en Wesfalia
AFRIQUE - CAPE TOWN SENSATION
ITALIE – EXCURSION AU PARC DE CINQUE TERRE
LES BAHAMAS – VOILIER EN FAMILLE

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités