Article plein air d'ailleurs

Photo: Station Killington

Ailleurs - Killington en trois temps, trois mouvements

Publié le 7 février 2018, Par Anne Pélouas

Sur le longiligne massif des « montagnes Vertes » du Vermont, la petite ville de Killington se situe peu ou prou au milieu, rendant les déplacements depuis Montréal relativement faciles. Ils en valent la peine car Killington est réputée avoir l’une des plus longues saisons de ski alpin de l’est américain et plusieurs autres belles options de plaisirs hivernaux, tels le fatbike et la raquette.


Photo: Station Killington

Station Killington

Le domaine skiable est immense, avec six sommets formant une sorte de « cirque » montagneux à près de 1300 mètres d’altitude. Les canons à neige tournent à plein rendement en début de saison mais la station s’enorgueillit d’un enneigement naturel de plus de six mètres par an…

Du Snowshed au bas de la station, on a vue panoramique sur tout ce qu’elle va nous offrir en ce début janvier, pour une première sortie de ski: pas moins de 212 pistes avec le secteur principal du Killington Peak et celui de Pico Mountain, moins imposant mais parfait pour courir après le soleil en après-midi. Et les 28 remontées mécaniques sont ultra-rapides.

Pour débuter en douceur, direction Ramshead Mountain, à droite. Deux pistes vertes descendent gentiment dans un décor de sapins enneigés jusqu’au K-1 Lodge. Une télécabine express et nous voilà au sommet le plus élevé, le Killington Peak. De là, on a tous les choix possibles en matière de pistes bleues ou noires. Si la Juggernaut est ouverte, c’est l’une des vertes intéressantes car elle reste sur la crête avant de descendre en forêt, côté gauche de la station. La Great Eastern est la plus longue et la plus belle des pistes vertes. Elle aboutit au fond de la vallée mais une remontée express vous ramène au Skye Peak pour repartir de plus belle à l’aventure! La Blue-Haven donne pour sa part accès à d’autres pistes bleues, tandis que six pistes noires débutent soit au sommet de Killington Peak, soit juste en-dessous. En après-midi, on se déplace vers Pico Mountain, à droite, pour profiter de ses 57 pistes dont l’orientation permet d’avoir encore un peu de soleil…

Le plus de la station: faire un premier tour de pistes - pendant 1h30 et à 10 h du matin - avec un « ambassadeur ». Ensuite, vous pourrez voler de vos propres ailes sans vous égarer!

Ski in, ski out

L’adresse de choix pour chausser ses skis en sortant de sa chambre est le Killington Grand Resort Hotel. Il suffit de traverser ensuite un étang via une longue passerelle pour atteindre le pied des pistes. Les chambres sont assez chères mais plusieurs assez spacieuses pour 4 à 6 personnes et certaines sont équipées de cuisines ou kitchenettes.

killington.com    |     skivermont.com

 


Photo: Ski Vermont

En fatbike

Non loin de la station de ski  alpin, Alpine Bike Works est le spécialiste du fatbike dans la région. On peut louer un vélo sur place ou venir avec le sien pour profiter des pistes partagées du centre de ski de fond Mountain Meadows XC Ski Resort adjacent. Il est aussi possible de partir avec un guide. Le réseau s’étend vers le nord avec de courtes pistes en boucles qui montent et descendent en forêt avant de rejoindre le lac Kent dans une zone plus ouverte. On peut poursuivre au-delà jusqu’à la piste la plus longue (11 km) transitant par un refuge chauffé… mais en fatbike, on n’en pas trop besoin en principe!

alpinebikeworks.com    |     fatbikevermont.com

 


Photo: Bear Trax Adventures

En raquettes

Plusieurs options s’offrent à Killington, avec ou sans guide. Bear Trax Adventures organise des sorties de groupe à partir du Clubhouse situé sur East Mountain Road.

On peut grimper en télécabine au sommet du Killington Peak non seulement pour la vue mais aussi pour accéder aux sentiers de raquettes sur la crête des Montagnes vertes. Pour monter en raquette jusqu’au Peak Lodge, mieux vaut par contre être bien entraîné, avec 800 mètres de dénivelé, et pour ne pas chercher son chemin, l’idéal est de partir avec un guide de Bear Trax Adventures. Au sommet, on relaxe au restaurant et on prend la télécabine pour redescendre!

Le tour classique de cette compagnie (90 minutes) est organisé deux fois par jour du vendredi au dimanche dans les sentiers pour tous niveaux entourant le golf de Killington.

De niveau intermédiaire, la randonnée de Snowshed (2 h) comprend une bonne montée jusqu’à une yourte chauffée où l’on lunche avant le retour. Celle de Ramshead compte aussi une bonne montée jusqu’au sommet de la petite montagne, dans un environnement très boisé. On aime bien aussi la sortie de nuit à la lampe frontale qui donne à la station un éclairage différent du jour. Le sentier grimpe en forêt, à flanc de montagne, mais au retour, on pique dans le bois, histoire de se déstabiliser un peu avant de rejoindre le Snowshed Pond.

beartraxadventures.com

Partagez l'article!


Derniers articles

AILLEURS - LA VALLÉE DE TEMECULA EN BALLON
AILLEURS - MARTINIQUE : L’ENSORCELEUSE ÎLE AUX FLEURS
AILLEURS - DE MER EN MONTAGNE : VOYAGER PENDANT CINQ MOIS À TRAVERS L'AMÉRIQUE DU NORD
AILLEURS - SKIONS LA MER EST BELLE

Recherche

Nouvelle édition »

s'inscrire à l'infolettre

Calendrier des activités